Je vous avais alléché avant hier avec la joue de boeuf à la fêve tonka, voici la suite encore plus extraordinaire à mon avis, car l'orange caramélise agréablement le plat.

L'occasion aussi d'inaugurer un nouveau look de blog au bout de ... 3 ans et demi quand même !! (bon, il y a encore quelques trucs à améliorer mais j'y travaille).

Pour 6/8 personnes

  • 1 belle pièce de boeuf cuisson longue (aucune idée de ce que c'était: j'ai demandé à mon boucher de la viande hyper fondante en cuisson longue mais qui ne soit pas de la joue de boeuf car on venait d'en manger et il m'a d'abord proposé un morceau, puis m'a dit "mais non, ça ce sera meilleur" et hop emballé c'est pesé - 2 kg quand même- et moi je ne sais pas ce que j'ai mais keskecetaibon).
  • 1 orange non traitée
  • 1/2 bouteille de vin rouge
  • 1 oignon

Faire fondre un beau morceau de beurre dans une cocotte en fonte. Ajouter la viande (pour info, ma cocotte est une ovale 27 cms, ça vous donne une idée de la pièce de viande qui faisait en plus 5 ou 6 cms d'épaisseur) en admirant les fines marbrures de gras (viande bien persillée).

viande_cuisson_longue_013

Faire revenir 5 minutes à feu moyen et retourner (je vous épargne les images correspondant)

viande_cuisson_longue_014

Sortir la viande, l'éponger. Essuyer le gras de la cocotte. Mettre un petit morceau de beurre et faire revenir un oignon émincé. Rajouter la viande. Couvrir avec le vin et fermer. Faire cuire à feu moyen (petit frémissement) pendant 1 heure et demie.

Ajouter à ce moment le jus de l'orange et le zeste. Saler. Enfourner pour 3 heures à 160°. En fin de cuisson, sortir la viande. Porter le jus à ébullition et faire réduire (le sucre de l'orange caramélise). Remettre la viande pour l'enrober de sauce.

cuisson_longue_003

Servir avec ce que vous voulez, on s'en moque, c'est trop bon !!!

Sinon, vous aurez droit prochainement à une version confite aux épices qui a fait l'unanimité: digne d'un très bon restaurant pour mon petit mari chéri.